Arbre à voeux, arbre de voeux, arbre à voeux, arbre à souhaits, wishing tree, wish tree pour mariage, anniversaire, retraite, et tous vos événements inoubliables

Archives de décembre, 2010

Arbre à voeux en Malaisie

Arbre à voeux en Malaisie

Arbre à voeux en Malaisie

http://nicsue69.blogspot.com/

arbre à voeux bouddha

arbre à voeux bouddha kelantan

http://thestar.com.my/lifestyle/story.asp?file=/2008/4/5/lifetravel/20297033&sec=lifetravel

Kelantan – Malaisie – Temple de Bouddha

Immense arbre à voeux. On accroche son voeu dans un ruban et on le jète dans l’arbre. S’il tient, le voeu réussit.

Lungta et Darchok tibétains

Cheval de vent tibet

Cheval de vent tibet

Le Lungta (Wyl. rlung rta ou klung rta, littéralement « cheval de vent« ) est une ancienne créature mythique tibétaine.

Il est présenté dans la plupart des drapeaux de prière du bouddhisme tibétain.

Médiateur entre le ciel et la terre, ce cheval surmonté du « joyau qui exauce les voeux », symbolise la rapidité, la puissance et l’élan. Flottant dans le vent, il émet des énergies curatives. Il emporte également les prières des fidèles vers les cieux.

Ce cheval porte « les trois joyaux » bouddhistes : le Bouddha, le Dharma (loi bouddhiste) et le Sangha (communauté monastique). Les drapeaux de prières où est représenté le Lungta servent également de porte-bonheur afin d’écarter les difficultés.

Les Darchok, longues bannières de tissu, sont accrochées à des mats de 3 à 5 mètres de haut ; Lorsque le vent souffle, les prières sont ainsi dispersées dans l’espace grâce à l’action du Lungta.

drapeaux de priere tibétains

drapeaux de priere tibétains

 

http://www.chine-informations.com/guide/lungta_3062.html

L’histoire du Kalpataru, l’arbre qui exauce les désirs

Kalpataru : ses racines sont dans le ciel, et ses branches imprègnentle cosmos

Cet arbre sacré des indous trouve son pendant dans la mythologie viking avec  Yggdrasil.

Voici la fabuleuse histoire du Kalpataru
Dans une pièce pleine d’enfants qui jouent, arrive le traditionnel  «mama» (onclematernel), celui qui  «sait-tout-mieux». Il leur dit de lever les yeux, de regarder par lafenêtre et d’observer le grand kalpataru au dehors. Il leur dit qu’ils devraient mettre decôté leurs jeux idiots et d’aller sous l’arbre qui leur donnera tout ce qu’ils désirent.
Les enfants se précipitent dehors, se placent sous les branches qui recouvrent tout, et demandent. Ils demandent ce que désirent les enfants: des jouets etdes bonbons. L’arbre leur donne ce qu’ils désirent; Mais en même temps un bonus: l’exact contraire de leur désir, qui fait partie de celui-ci.

Avec les jouets, l’ennui; avec les bonbons, le mal de ventre. Certains que quelque chose a dérapé dans leurs souhaits, ilsdemandent des jouets plus grands et des bonbons plus sucrés. L’arbre les exauce, avecaussi un ennui plus grand, et des maux de ventre plus violents. Le temps passe. Les enfants deviennent des jeunes hommes et des jeunes femmes. Leurs désirs changent avec l’âge. Maintenant, ils «savent mieux». Ils demandent richesse, renommée, pouvoir et sexe. Sans poser de questions, l’arbre exauce leurs désirs, mais leur donne aussi cupidité, insomnie, anxiété et frustration. Le temps passe. Ils deviennent vieux. Ils se rassemblent sous l’arbre. Un groupe dit que tout cela est illusion: ils sont des insensés, ils n’ont rien appris !

Un deuxième groupe est plus  «sage» et décide de faire des souhaits plus pertinents à l’avenir: ils sont encore plus insensés, ils ont encore moins appris.

Le troisièmegroupe, dégoûté de tout, demande à mourir. L’arbre exauce leur désir, et avec lui son contraire, la renaissance, et sous le même arbre. Car où quelqu’un peut-il mourir, ou renaître, sinon dans le cosmos ! Ce sont les plus fous de tous.

Pendant tout ce temps, un enfant était incapable de sortir de la pièce. Il était paralysé, et ses camarades le poussaient de côté quand ils se précipitaient vers l’arbre. Ilétait collé à la fenêtre, et observait se dérouler le jeu du Kalpataru. Il observait ses camarades formuler leurs  souhaits, les obtenir avec leur contraire qui en fait partie, souffrir, et pourtant, irrésistiblement, continuer à formuler de nouveaux souhaits. Fasciné par ce jeu de souhaits accordés avec leur contraire, une vague de compassion pour ses camarades monta dans le cœur de ce garçon paralysé. Il en oublia de désirer quoi que ce soit, sans même s’apercevoir de cet oubli. Par cet instant de compassion spontanée, il avait coupé les racines de l’arbre cosmique avec l’épée du non-attachement, du niÒkæma karma. Lui seul est un homme libéré (mukta puruÒa).

ce texte est extrait de ce document : http://www.utqueant.org/mbh/mbh/namaste_files/kalpa.pdf

 

kalpavriksha, arbre aux faveurs bouddhiste

L’arbre de vie dans le brahmanisme est le pipal, grand arbre de la famille du figuier (ficus religiosa) considéré comme sacré en Inde depuis des millénaires. Pour les bouddhistes, c’est sous cet arbre que Bouddha a connu l’éveil.
Le pipal [est] associé suivant les lieux à différentes divinités… Au pied de ces arbres est dressé un petit autel portant la statue du dieu, on dépose à sa base les offrandes de fleurs et de fruits apportés soit par les prêtres, soit le plus souvent, par des villageoises venues honorer kalpavriksha, « l’arbre aux faveurs »

http://www.guichetdusavoir.org/ipb/index.php?showtopic=30174


Arbres à loques, arbres à chiffons, à godailles, à tissus…

On les trouve dans le nord de la France, en Belgique et en Irlande.

La croyance populaire leur attribue des pouvoirs magiques. Si on accroche ou on cloue des vetements de personnes malades à cet arbre magique, alors la personne malade recouvre la santé.

Parce qu’ils vivent longtemps, les arbres ont toujours été associés à la longévité et aussi à la santé.

Ces arbres magiques sont souvent très vieux ou très grands et abritent parfois une petite niche avec une Vierge à l’intérieur.

L’arbre est l’objet idéal d’un tel culte. Avec ses racines qui plongent dans la terre et ses branches projetées dans le ciel, il représente le lien entre les hommes et les dieux. Un canal de communication privilégié qui, du coup, voit passer une kyrielle de messages aux contenus pour le moins variés : bonheur, chance, argent, fécondité, sané, etc… Mais le thème qui domine largement est celui de la santé” Page 50, Sciences et Avenir, Aout 2007

pour en savoir plus, lire l’article complet ici : http://michelmaurou.unblog.fr/2008/06/17/les-arbres-a-loques-une-croyance-populaire/

arbre à loques de Hasnon - france

arbre à loques de Hasnon - france

http://chti-shashin.blogspot.com/2008/06/arbre-loques.html

Tilleul des malades - arbre à loques - Bailleul

Tilleul des malades - arbre à loques - Bailleul

http://michel46140.spaces.live.com/blog/cns!2F0806BEB0212A8!117.entry

 

rags tree ireland

rags tree ireland

rag tree (arbre à loques) en irelande

rag tree (arbre à loques) en irelande

http://www.dochara.com/places-to-visit/odd-unusual/rag-trees/

 

 

Arbre à voeux de Thanksgiving

arbre à voeux thanksgiving états unis

arbre à voeux thanksgiving états unis

Chaque invité écrit sur un papier un remerciement. Tous les papiers sont lus en famille.

Arbre à voeux mural – pour mariage ou anniversaire

C’est un poster que l’on peut personnaliser (en faisant imprimer un titre, un nom ou une date dans le tronc de l’arbre).

Il suffit ensuite de l’afficher pendant une fête et de proposer aux invités de mettre un message, leur nom ou une simple signature (ou aussi leurs empreintes digitales).

Après l’événement, on peut m’encadrer et le garder…longtemps

Existe en 2 dimensions, et 4 couleurs différentes.

Une animation design et touchante pour un anniversaire, un mariage, une naissance, un départ en retraite, une pendaison de crémaillère…

Ces arbres à voeux sont en vente : http://www.lesmotssontdescadeaux.com/arbre-a-voeux/arbre-a-voeux-mural-souhaits-mariage-anniversaire-depart.html

Arbre à voeux mural bleu pour mariage et anniversaire

Arbre à voeux mural bleu pour mariage et anniversaire

arbre à voeux mural - marron - personnalisable

arbre à voeux mural - marron - personnalisable